Ramón Lázaro Esnaola, imc

Nous avons vécu un weekend de grâce au nord de la Côte d’Ivoire. La paroisse St Jean Baptist de Marandallah a célébré dans la joie la consécration de la chapelle St Camille de Bobosso-Tiéningboué, qui se trouvé à 21 km du siège de la paroisse.

Dans cette paroisse les catholiques sont à peine le 3% de toute la population. L’islam et la religion traditionnelle sont majoritaires et les chrétiens baptistes sont à peine le 4%. Dans cette paroisse les missionnaires de la Consolata y sont présents depuis 2002. Les communautés sont très petites. Les plus nombreuses auront une trentaine de fidèles.

Un ouragan avait détruit l’ancien chapelle de Bobosso-Tiéningboué en 2016 et les chrétiens n’arrivaient pas à se cotiser pour refaire leur chapelle. Mais la providence a rendu possible ce miracle et le samedi, 02 mars 2019, sous la présidence de Mgr Franco, évêque de Senigallia, qui a été mandaté par l’évêque de diocèse d’Odienné a effectué la consécration de cette belle chapelle.

Tous les chrétiens de la paroisse, environ 500 personnes, se sont déplacés jusqu’à ce village le vendredi soir pour faire la veillée et rendre grâce à Dieu pour ce temple. Il y a eu des chrétiens qui sont venus des villages qui se trouvaient à plus de 45 km ! Le chef de village, l’imam et le pasteur de l’église baptiste y étaient présents ainsi que les notables de village et les forces de sécurité.

La célébration de la consécration de l’église a été rehaussée par la confirmation de 55 adultes. Toute la communauté était dans la joie et l’équipe missionnaire qui travaille ici : le p. Alexander Likono, curé et ses vicaires, les pp. John Baptist Ominde et William Wema.

Ils ont travaillé très dur pour que cette communauté de Bobosso-Tiéningboué, qui est un des trois centres de la paroisse et regroupe une dizaine de communautés, puisse avoir ce lieu de prière.

Le lendemain, il a eu lieu la dédicace de l’église paroissiale St Joseph Mukasa de Dianra Village. Au-delà de Mgr Franco, ils ont été présents Mgr Joseph, évêque émérite du diocèse de Senigallia, et le p. Gabriel Kindu, vicaire général du diocèse d’Odienné. Cette célébration si riche dans sa liturgie a été aussi enrichie par la confirmation de 35 adultes.

Les missionnaires de la Consolata sont arrivés à Dianra en 2001. En 2012, l’évêque d’Odienné a scindé la paroisse et a créé la paroisse de Dianra village et il y a deux ans a scindé cette dernière pour créer la paroisse de Sononzo.

Plus d’un millier de personnes étaient présents à la célébration. C’est difficile vous communiquer la joie que nous avons vécu dans cette célébration. Une délégation de Senigallia a accompagné les deux évêques car ils ont participé activement dans la réalisation de cette belle église du diocèse. Le p. Kindu a affirmé qu’elle est la plus belle du diocèse. Elle est pleine de symbolisme et son architecture et peintures sont une catéchèse dans ce milieu où il y a beaucoup de personnes que ne savent ni lire ni écrire.

La nuit avant, tous les chrétiens de la paroisse St Joseph Mukasa de Dianra Village, de la paroisse St Paul de Dianra et de la quasi-paroisse St François-Xavier de Sononzo sont venus pour la veillée. C’était impressionnant voir l’église si pleine des personnes émerveillées par l’art sacré présent dans l’église.

La célébration a compté aussi avec la présence du Préfet de Dianra, du Secrétaire Général de Dianra, du maire de Dianra, de l’imam, du chef de village et d’autres autorités civiles, traditionnelles et religieuses.

L’équipe missionnaire qui travaille à Dianra est composé par le p. Raphael Ndirangu, curé de la paroisse St Paul de Dianra et du p. Matteo Pettinari, curé de la paroisse St Joseph Mukasa de Dianra Village et de la quasi-paroisse St François-Xavier de Sononzo.

Ces deux célébrations ont comblé la joie des communautés chrétiennes du nord où les missionnaires de la Consolata travaillent depuis 18 ans dans un contexte musulman, où nous avons présents deux centres de santé qui sont l’expression visible de la consolation que les missionnaires offrent à toute cette population.

Dieu bénisse tous ceux qui ont collaboré à la réalisation de ceux deux beaux temples qui sont l’invitation à chacun de nous a être temple de Dieu et pierre vivante de l’Église en pèlerinage vers la Jérusalem céleste.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *